EN
 
Menu

9ème colloque international Alimentations et Biodiversité de la Chaire Unesco Alimentations du Monde

Le vendredi 7 février se tenait à Montpellier Sup’Agro le 9ème Colloque international de la Chaire Unesco-Alimentations du Monde. Plus de 500 personnes étaient présentes tout au long de cette journée organisée par la Chaire Unesco – Alimentations du Monde sur le thème de « l’alimentation et la biodiversité - Se relier dans la nature ».

La chaire a donné la parole à des personnes de profils et orientations différentes, mais aux sujets tous autant passionnants. La séance d’introduction par Pierre-Henri Gouyon, généticien au muséum national d’histoire naturelle de France, a mis en avant la plasticité de la « biodiversité », contre la vision d’une biodiversité qui doit être protégée et statique, vision plutôt globalisée.

Mariteuw Chimère Diaw, directeur général du Réseau Africain de forêts modèles et membre de l’IPBES (Plateforme Intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques), a quant à lui exposer la difficulté pour l’Afrique d’utiliser efficacement sa ressource forestière comme forêt nourricière, avec l’exemple parlant de la République Démocratique du Congo.

Nous avons ensuite eu l’intervention de Marie-Paule Clément, acheteuse de matières premières agricoles pour l’entreprise Léa Nature, qui nous a présenté la politique d’éthique de l’entreprise auprès de ses fournisseurs et clients, ainsi que leur objectif : devenir une entreprise à mission, avec des objectifs sociaux et environnementaux.

Selassie Atadika, Cheffe au Ghana, a quant à elle mené une enquête dans plusieurs pays africains dont le Sénégal et le Ghana pour étudier l’alimentation dans ces pays. Elle a analysé les pratiques culturelles et traditionnelles, la géographie de ces pays, la préservation et la durabilité des aliments. En mettant en parallèle ces aspects de l’alimentation avec les changements des modes de vie (moins de temps consacré à l’alimentation en famille…), le changement climatique ou encore les nouvelles tendances et influences, Selassie Atadika a créer une véritable méthodologie sur l’appréhension de l’alimentation et tente d’appliquer ses enseignements dans son restaurant « Midunu », à Accra.   

Après déjeuner, Alessandro Pignocchi, auteur de BD sur l’Homme et la nature, a exposé la notion de nature/culture de l’anthropologue Philippe Descola, au prisme de ses BD humoristiques et qui incitent à la réflexion. Ses expériences diverses au sein de la tribu des Jivaros, mais aussi dans la ZAD de Notre-Dame des Landes, ont profondément fait réfléchir la salle, créant des discussions variées et intéressantes.

La dernière session du colloque était une table ronde avec 3 invitées aux profils différents et complémentaires. Tout d’abord Cécile Claveirole, pilote du réseau agriculture de France Nature Environnement, a présenté les blocages à la transition agroécologique en France et les possibles améliorations, comme l’éducation, la redynamisation de l’alimentation par les politiques publiques ou encore favoriser les producteurs « sous-radars » (les paysans boulangers, les éleveurs bio de proximité…).

La discussion a continué avec l’éleveuse Emilie Jeannin, implantée en Côte d’Or et membre de la Confédération Paysanne, qui pratique l’élevage éthique c’est-à-dire de l’élevage d’équilibre entre les animaux et leur environnement, avec une notion de respect de la potentialité de la nature, qu’elle résume facilement « il faut faire ce qu’on peut avec ce qu’on a ».  Enfin Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de  l’environnement rattachée à l’université Paris-Diderot et au CNRS, a montré que l’environnement et l’alimentation sont des questions politiques principales mais qui sont constamment dépolitisés. Pour elle, il est important que les citoyens prennent en main ce changement pour « Ne plus laisser faire les politiques mais être acteur du changement ».

Le colloque s’est terminé par une exposition au centre d’art contemporain de Montpellier, le MoCo sur le sujet du Permafrost.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.