EN
 
Menu

COP13 : Journée de la Francophonie

Le 7 septembre 2017, dans le cadre de la 13ème Conférence des Parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable à organisé une "Journée de la Francophonie".

Cette journée à été l'ocasion de présenter le guide des négociations de la CNULCD, le numéro spécial du Bulletin Liaison Energie Francophone (LEF) intitulé "Désertification et système terre : de la (re)connaissance à l’action" auquel le CARI, le GTD et le ReSaD ont participé. Cette Journée de la Francoponie a également permis l'organisaiton d'un atelier d'échange sur l'opérationnalisation de la neutralité en matière de dégradation des terres.

Présentation du guide des négociations

Le guide des négociations de la CNULCD met en évidence les faits, les points clés et les enjeux des programmes de travail des Sessions de la Conférence des Parties, du Comité de la Science et de la Technologie et du Comité de revue de la mise en œuvre.

Plusieurs délégués francophones se sont plaints que le guide ne soit pas diffusé avant le début des négociations. Ils peuvent se référer aux guides de négociations antérieurs et à la lecture des synthèses des précédentes discussions contenues dans les guides disponibles en ligne sur le site de l’IFDD. Le Niger a annoncé l'organisation d'une conférence de haut niveau sur la désertification et l'économie verte à l’initiative de SE du 11 au 13 décembre 2017 a Niamey.

Numéro spécial du Bulletin LEF sur "la désertification et le système terre"

Ce numéro spécial fournit un aperçu complet de l'état des connaissances sur la désertification et les mesures visant à lutter contre la dégradation des terres. Il présente le point de vue de différentes catégories d’acteurs dont les politiciens, les scientifiques, les acteurs de la société civile et les représentants d'organisations et de groupes scientifiques et politiques internationaux. La somme des articles qui le composent et la lecture croisée des différents points de vue ont conclu sur un certain nombre de messages parmi lesquels :

  • Reconnaissance du caractère global et de la dimension sociale de la désertification;
  • Mise en évidence de la nécessité de tenir compte du caractère multidimensionnel, multiscalaire, multi-niveaux de la dégradation des terres;
  • Mise en évidence d’une connaissance enrichie et d’une diversité de points de vue, ce qui peut être en même temps un enrichissement et une contrainte;
  • Le meilleur compromis doit être recherché dans trois directions :
    • objectifs à court terme / vision à long terme,
    • actions intégrées (agro-socio-écologiques) sur de petits territoires / actions partielles sur de vastes territoires,
    • dimensions sociales et environnementales des actions sociaux et environnementaux.

Ces messages constituent le point de départ pour identifier quatre fronts de recherche :

  • en science des systèmes complexes: inventer, consolider et généraliser les approches, les modèles et les outils;
  • en sciences sociales et cognitives: définir des règles organisationnelles pour les sociétés et leurs territoires qui reconnaissent les droits de tous;
  • en sciences des interfaces entre les sociétés et les environnements: enrichir la connaissance des mécanismes qui lient l'Homme dans le NR dont il dépend pour respirer, nourrir et être en bonne santé;
  • en sciences de l'ingénieur et innovations technologiques: innover et mobiliser plus de technologies qui mobilisent les NR de ces régions sèches tout en améliorant l'accès aux services pour les populations.

Opérationalisation de la neutralité en matière de dégradation des terres

L'IRD a présenté le cadre conceptuel de la Neutralité en matière de dégradation des terres (NDT ou Land Degradation Neutrality en anglais) développé par l’Interface Science et Politique du CST en mettant l’accent sur le besoin de compléter les trois indicateurs NDT par des indicateurs locaux, plus spécifiques.

Le Mécanisme Mondial a donné un aperçu de l'état actuel du programme d'établissement des objectifs de neutralité de la dégradation des terres.

Les délégués étaient particulièrement concernés par la disponibilité et la qualité des données pour élaborer la situation de référence et pour suivre la cible NDT données, mais aussi sur l’utilisation des indicateurs.

Des délégués ont également souligné le nouvel élan que donne la NDT à travers un nouvel engagement et une nouvelle dynamique caractérisée par une approche plus critique et plus réaliste.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.