EN
 
Menu

COP13 : Quelques perspectives pour l’action concernant la Neutralité en matière de Dégradation des Terres

La Neutralité en matière de Dégradation des Terre (NDT), cible 15.3 des Objectifs de Développement Durable, est au cœur des discussions de la COP13. Le 7 septembre 2017, un side event organisé par le CARI et Desertnet International - ICON SLM (DNI - ICOM SLM) lua été consacré à ce concept lors de la 13ème Conférence des Parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification.

Les parties prenantes présentes, issues de la société civile, de la recherche, des partenaires techniques et financiers organisent tout au long de la COP des rencontres et dialogues autour de la NDT, en multipliant les acteurs et les points de vue.

Le panel de ce side event composé de scientifiques et de représentantes de la société civile, s’est questionné sur la reconnaissance de la contribution des initiatives locales aux objectifs de NDT.

Madame Mélanie Requier de DNI-ICON SLM, également administratrice du CARI, a introduit la discussion en discutant des enjeux socio-économiques de la NDT et en interrogeant entre autres sur le point de vue du secteur privé au regard de ces enjeux.

Les interventions suivantes ont proposé des recommandations pour une mise en œuvre de la NDT.  Des recommandations, tirées des travaux de la Global Soil Week 2017, ont été présentées par le Dr. Mariam Akhtar-Schuster (Science and Policy International). Mme Nathalie Van Haren de l’ONG Both Ends, s’est ensuite penchée sur les lignes directrices pour une gouvernance responsable des ressources foncières, halieutiques et forestières dans un contexte de sécurité alimentaire nationale (VGGT), qui sont centrales pour une mise en œuvre de la NDT tout en minimisant les risques de conflits fonciers.

Enfin, les résultats des travaux et concertations de la société civile sur le concept de la NDT ont été présentés. Mme Wafa Essahli (DNI) a rapporté les résultats de la concertation de la société civile durant le sommet Désertif’Actions 2017.Ces travaux se sont attachés à établir des recommandations pour mettre en lien les niveaux nationaux et locaux dans la mise en œuvre de la NDT. Puis Mme Manon Albagnac (CARI/ReSaD) a proposé un retour sur le travail du Groupe de Travail Désertification (GTD) sur le rôle de la société civile dans la réalisation de la NDT. Au Sahel, les plateformes du ReSaD sont impliquées dans la fixation des cibles volontaires nationales de NDT, et en parallèle le GTD s’est attelé à la construction d’une grille d’analyse des projets terrain contribuant aux objectifs de la neutralité.

Les présentations et les échanges avec la salle ont permis de faire intervenir des acteurs d’horizons différents (société civile, collectivité locale du Sud…) et de faire ressortir des conclusions et recommandations convergentes :

  • La bonne gouvernance des terres est interconnectée avec beaucoup des Objectifs du Développement Durable;
  • Les besoins à la base, les demandes locales, sont à prendre en compte dans le développement des stratégies et politiques en termes de gestion durable des terres;
  • La mise en œuvre de la NDT pourra aussi inclure le secteur de l’éducation pour propager la prise de conscience autour de pratiques de consommation responsables et leurs relations avec l’utilisation des terres;
  • La mise en œuvre de la NDT devra s’opérer au niveau local et dans une échelle de temps longue. A l’heure actuelle, les priorités et caractéristiques des fonds disponibles ne sont donc souvent pas adaptées pour adresser les enjeux de la NDT;
  • Si l’on étudie et discute les différents niveaux du local au national et au sous-régional pour la mise en œuvre de la neutralité, beaucoup de questions se posent encore autour du rôle des parties prenantes et notamment des autorités locales et organisations de la société civile.

Un rapport complet du side-event sera prochainement disponible.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.