EN
 
Menu

Présentation du mémento pour l'évaluation de l'agroécologie lors de la 2ème Conférence Intensification Durable

Comment intensifier la transition agroécologique des systèmes de production en Afrique Sub-saharienne ? C'est ce sur quoi réfléchissent des membres de la communauté scientifiques lors de la 2ème Conférence Intensification Durable (CID) qui se tient du 8 au 10 octobre 2019 à Dakar. LE GTAE, auquel appartiennent le CARI et Agrisud, contribue à la réflexion en présentant son memento pour l’évaluation de l’agroécologie.

La Conférence Intensification Durable (CID) a pour objectif de présenter des approches "intégratives" et des résultats de recherche visant à améliorer la productivité agricole, atténuer les effets des changements climatiques et contribuer au bien-être et à la résilience des populations rurales en Afrique.

Lors de cette conférence, le Groupe de Travail sur les Transitions Agroécologiques (GTAE) via l’intermédiaire du CARI et d’Agrisud présentera son memento pour l’évaluation de l’agroécologie. Publié en mars 2019, c’est le fruit du travail de nombreux experts. Ce memento est facilement utilisable par les acteurs du développement qui se consacre à l’évaluation des effets agro environnementaux et socio-économiques de l’agroécologie. Agrisud présente les enjeux pour la conception et l'adaptation des systèmes de production et le CARI l'ensemble du memento.

La Conférence Intensification Durable est organisée par cinq laboratoires scientifiques :

- Intensification Ecologique des sols cultivés en Afrique de L’Ouest (IESOL)

- Adaptation des Plantes et microorganismes associés aux Stress Environnementaux (LAPSE),

- Observatoire des Agents Phytopatho‐gènes en Afrique de l'Ouest (PATHO‐BIOS),

- Innovation et Amélioration Variétale en Afrique de l'Ouest (IAVAO)

- Conception de systèmes agro‐écologiques par la gestion des bioagresseurs et l’utilisation de résidus organiques (DIVECOSY). 

Qu'est-ce que le Groupe de Travail sur les Transitions Agroécologiques (GTAE) ?
Agrisud International, AVSF, CARI et le Gret sont 4 ONG françaises pour lesquelles l’agroécologie représente une part importante de leur action professionnelle en matière de développement durable. Elles soutiennent les agricultures familiales-paysannes et défendent et pratiquent, dans différents contextes, l’agroécologie pour le développement des territoires au service des populations rurales. Avec leurs partenaires dans le monde, elles disposent d’une expérience pratique et affirmée sur divers terrains ; elles ont publié sur le sujet et sont souvent sollicitées et impliquées dans le débat public national et international sur la transition agroécologique. 

En janvier 2016, Agrisud, AVSF, CARI et le Gret ont constitué un groupe de travail structuré sur les « transitions agroécologiques », le GTAE, pour mener avec la Recherche et sur la base de leurs propres expériences en coopération avec leurs partenaires du Sud, organisations paysannes et ONG, des travaux de validation des conditions de la réussite de transitions agroécologiques d’agricultures familiales-paysannes et d’évaluation des effets et impact de l’agroécologie pour contribuer, in fine, au changement d’échelle souhaité. De ces expériences analysées et leurs enseignements, le groupe se dote d’une voix singulière et d’une capacité renforcée de dialogue politique qu’il souhaite exercer pour renforcer le plaidoyer collectif existant des OSI françaises sur l’agroécologie au niveau national et international.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.