EN
 
Menu

Signature du financement du projet Avaclim par le FFEM

Le CARI se réjouit de la signature le 3 octobre 2019 d’une première convention de financement avec le FFEM pour le projet AVACLIM et d'un montant de 1,1 millions d'euros. L’objectif de ce projet est de contribuer au développement de l’agro-écologie dans les zones arides de sept pays (Afrique du Sud, Brésil, Burkina Faso, Éthiopie, Inde, Maroc et Sénégal), par le partage des connaissances, l’évaluation multi-acteurs et multicritères et un plaidoyer fondé scientifiquement.

Pour un budget global de 3,1 millions d'euro et sur une durée de trois ans (2020-2022), le projet AVACLIM va favoriser une réflexion commune aux différents acteurs de l’agroécologie par des échanges d’expériences sur les initiatives agroécologiques existantes puis développer une méthode d’évaluation avec des scientifiques et des organisations de terrain. Les connaissances acquises sur l'impact et les facteurs de succès de l'agroécologie seront diffusées de façon ciblée afin d’accompagner l’appropriation de politiques en faveur de l'agroécologie, tant au niveau national qu’international. A ce titre, le projet implique dix partenaires sous la coordination du CARI : FAO (Italie), IRD (France), EMG (Afrique du Sud), Agrisud International (Maroc), ARFA (Burkina Faso), Caatinga (Brésil), ENDA PRONAT (Sénégal), ISD (Ethiopie), GBS (Inde), Both ENDS (Pays-Bas).

Les principaux financeurs sont le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et le Global Environnement Fund (GEF).

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.