Logo CARI

CARI >

AVACLIM : Retour sur les activités au Brésil

AVACLIM : Retour sur les activités au Brésil

Les partenaires  

CAATINGA travaille sur le territoire du Sertão do Aripe, dans l’État de Pernambuco, dans l’écorégion de Caatinga. Son objectif est de diffuser des innovations agroécologiques pour améliorer les moyens de subsistance dans les terres semi-arides. Il est spécialisé dans la formation à l’agroécologie, la commercialisation des produits, la gestion de l’eau, le recyclage de l’eau, l’intégration du genre, le plaidoyer pour les politiques publiques, l’organisation et la mobilisation sociale et politique. 

Une convention fut également signée avec l’Université Fédérale Rurale de Pernambuco (UFPRE), pour collaborer sur les aspects scientifiques du projet au Brésil. 

Caractérisation d’initiatives agroécologiques au Brésil 

Lors de la première année du projet, un travail d’identification et de caractérisation d’initiatives agroécologiques a abouti à la production d’un total de 5 fiches initiatives. Ces fiches présentent l’historique, le contexte et la trajectoire de développement des initiatives, ainsi que les principaux enseignements au regard des dix éléments de l’agroécologie de la FAO. 

Evaluation des initiatives  

Afin de mener a bien les activités d’évaluation d’initiatives, les partenaires Brésiliens ont constitué un « consortium académique populaire » composé d’ONG, d’équipes techniques, de familles, d’étudiants et de chercheurs. La taille et la composition de ce consortium devait permettre de « comprendre la complexité et la diversité de la région semi-aride brésilienne et de ses expériences agro-écologiques. » 

Les deux initiatives évaluées étaient : 

  • Recaatingamiento : Cette initiative oeuvre à la récupération de l’écosystème de Caatinga avec les communautés pastorales collectives traditionnelles, de la région du Territoire du Sertão do São Francisco, qui dépendent directement de ses ressources. Le « Recaatingamento », mis en œuvre par cette initiative, est une approche de récupération des zones dégradées et d’élaboration d’un plan de gestion pour l’utilisation durable de la Caatinga pour le pâturage des chèvres et des moutons. Il est mis en œuvre en partenariat avec les communautés traditionnelles de pâturage collectif. 
  • Ecoararipe: Située dans le Sertão Pernambuco, l’Association des agriculteurs agroécologiques du territoire d’Araripe (Associação de Agricultores e Agricultoras Agroecológicos do Araripe, ECOARARIPE) a été créée en 2012 par onze familles d’agriculteurs (dont la plupart étaient déjà à des niveaux avancés de transition agroécologique) dans le but de transformer la gestion agricole du territoire d’Araripe à travers l’agroécologie. ECOARARIPE est née avec le soutien de différents partenaires (notamment les ONG CAATINGA et CHAPADA), et résulte de la volonté d’agriculteurs familiaux de partage de connaissances agroécologiques, de création de consortiums agroécologiques autour du coton biologique, de mise en place d’une transformation et d’une commercialisation auprès d’entreprises engagées dans le commerce équitable. 

Afin de faciliter la diffusion de leurs résultats, les partenaires du consortium Brésilien ont développé le document « Learn from life: Contributions of the AVACLIM Project to promote agroecology in Brazil’s semiarid regions« , présentant l’expérience Brésilienne d’utilisation de la méthode AVACLIM, ainsi qu’une synthèse des connaissances développées lors de l’évaluation et de la caractérisation des initiatives. 

llustration des techniques d’adaptations au milieu local 

Le projet a également permis la réalisation d’un livret illustrant les expériences de « cohabitation avec le milieu semi-aride Brésilien » développées par les partenaires et populations locales. Ce document présente ainsi un certain nombre de pratiques d’adaptation des populations à leur milieu, telles que les techniques de récupération de l’eau, les énergies renouvelables, les pratiques agricoles durables, ou les aspects féministes liés à l’agroécologie au Brésil. 

 

Partager l'article

Plus de lecture

Articles similaires

11 juillet 2024

France Volontaires recherche une équipe de consultants pour la réalisation de l'Etude portant sur « La contribution du...

28 juin 2024

Le CARI a accueilli depuis mi-avril Caroline Hottelart, étudiante à l’ISTOM d’Angers, réalisant son stage de fin d’étude....