Logo CARI

CARI >

>

Le consortium NATAE s’est réuni en Tunisie

Le consortium NATAE s’est réuni en Tunisie

Fin avril, la chargée de projet NATAE (North African Transition to AgroEcology) est partie en Tunisie pour participer aux réunions du consortium, à l’Assemblée Générale du projet, et pour suivre une formation sur les Systèmes participatifs de Garantie (SPG).

Mission rythmée entre réunions, ateliers et Assemblée Générale

Après un peu plus d’un an de projet, les 22 organisations partenaires du projet NATAE se sont réunies à Tunis pour échanger sur les avancées du projet et co-construire les étapes futures.

Plusieurs ateliers ont été réalisés pour échanger et capitaliser, au sein de chaque agrosystème du projet (plaines céréalières, oasis et péri-oasis, zones péri-urbaines, zones montagneuses et vallées irriguées), sur :

  • les défis de chaque agrosystème et les pratiques et expérimentations agroécologiques pour répondre aux enjeux environnementaux, sociaux ou économiques.
  • les facteurs de changement et l’établissement de scénario d’évolution des systèmes agricoles
  • les politiques publiques pouvant influencer la transition agroécologique

Une journée de visite du living lab de Siliana, dans les plaines céréalières, a permis de rencontrer et de discuter avec plusieurs agriculteurs et acteurs engagés dans des pratiques agroécologiques et de mieux comprendre les défis de cette région notamment en termes de fertilité des sols et sécheresses récurrentes.

Lors du consortium meeting, un focus a particulièrement été fait par le CARI sur le réseau MEDAE, réseau émergent dans le cadre de NATAE qui a pour objectif d’être un réseau multi-acteur pérenne d’échanges et de collaborations sur l’agroécologie en Méditerranée.

Enfin, l’Assemblée Générale du projet a permis de valider certaines évolutions du projet et de faire le bilan administratif et financier.

Les formations des Systèmes Participatifs de Garantie

Les Systèmes participatifs de Garantie (SPG) sont des systèmes d’assurance de la qualité de production orientés localement. Ils certifient les producteurs sur la base d’une participation active des acteurs concernés (producteurs et consommateurs) et sont construits sur une base de confiance, de réseaux et d’échanges de connaissances.

Dans le cadre du projet NATAE, les living lab réfléchiront à la mise en place de SPG dans leur région pour accompagner les producteurs dans une meilleure reconnaissance de leur production et un meilleur accès au marché, et permettre aux consommateurs de mieux identifier les produits issus de l’agriculture écologique et de s’assurer de leur origine et de leur conformité.

Le RIAM (Réseau des Initiatives AgroEcologiques au Maroc), engagé depuis plusieurs années dans le développement d’un SPG Marocain, a partagé son expertise de démarche de labélisation lors d’une formation de deux jours. À la suite d’apports théoriques, nous avons lors de la première journée réfléchis au contenu de cahiers des charges et chartes de valeurs adaptés à chaque living lab du projet NATAE. Lors de la deuxième journée de formation, nous avons réalisé une simulation d’enquête pour la certification SPG lors d’une visite de ferme.

Partager l'article

Restez informés et découvrez toutes nos actualités

Voir la(es) fiche(s) ressource(s) liée(s)

Aucune fiche ressource liée

Plus de lecture

Articles similaires

20 juin 2024

C’est au bord du magnifique et célèbre lac Rose qu’a eu lieu l’atelier national de partage de connaissances...

20 juin 2024

Le CARI a contribué aux célébrations de la journée mondiale de la lutte contre la désertification et les...