Logo CARI

CARI >

L’élevage des chèvres Gouera, une source de revenus substantielle: exemple d’un éleveur

L’élevage des chèvres Gouera, une source de revenus substantielle: exemple d’un éleveur

La Wilaya du Tagant est caractérisée par un taux de pauvreté bien supérieur à la moyenne nationale de la Mauritanie. Dans ce contexte, l’élevage de petits ruminants est une des activités oasiennes permettant d’apporter un revenu complémentaire aux éleveurs oasiens. Cette fiche revient sur l’expéNCce de Mohamed Lamine, spécialiste de l’élevage et de l’engraissement de cabris, une activité traditionnelle en période de Guetna. L’embouche de petits ruminants représente une activité rentable, essentielle à l’économie et à la sécurité alimentaire locale. Cette activité doit être mieux accompagnée pour favoriser son renforcement et son développement dans les oasis.

Partager la fiche ressource

Centre de ressources sur la lutte contre la désertification

Type de publication
Fiche technique

Auteur

Sidi Ahmed Cheine, Manon Maunoir

Éditeur

Année de publication

2018

Pays

Mauritanie

ISBN

Non communiqué

Langue(s)

Français

Lien externe

Non communiqué

Plus de lecture

Fiches ressources similaires​

Cette fiche explique comment faire face au problème de dégradation des ressources naturelles dans les oasis...
Les oasis de Nefzaoua recouvrent une superficie d'environ 23 000 ha dans le Sud-Ouest Tunisien. L'équilibre...
Dans la région de Nefzaoua, les femmes travaillent dans les exploitations familiales et effectuent souvent plus...