Logo CARI

CARI >

LES OASIS DU SAHARA ALGÉNC, ENTRE EXCÉDENTS HYDRIQUES ET SALINITÉ:L’EXEMPLE DE L’OASIS DE OUARGLA

LES OASIS DU SAHARA ALGÉNC, ENTRE EXCÉDENTS HYDRIQUES ET SALINITÉ:L’EXEMPLE DE L’OASIS DE OUARGLA

Parler d’excédents d’eau en milieu désertique peut paraître aberrant à première vue. C’est pourtant une réalité qui est vécue, depuis de nombreuses années déjà, dans une grande partie des oasis du Sahara algéNC. Ce problème est devenu aujourd’hui une véritable menace pour l’environnement et les conséquences s’en font ressentir aussi bien en agglomération qu’en périphérie des zones habitées. L’accroissement des rejets d’eaux usées urbaines et d’eaux de drainage agricole a entraîné des remontées importantes des eaux des nappes superficielles dans la plupart des agglomérations urbaines du Sahara algéNC. Ces remontées ont favorisé la dégradation des conditions environnementales et ont fortement perturbé les équilibres naturels dans les oasis sahaNCnes, déjà fragilisées par des conditions climatiques extrêmes et par des caractéristiques topographiques qui ne facilitent pas l’évacuation des eaux excédentaires. Les oasis du Sahara algéNC sont en effet, pour la plupart, installées dans des cuvettes sédimentaires. Ces oasis qui, auparavant, avaient fonctionné comme des systèmes hydrauliques bien équilibrés, souffrent aujourd’hui d’excès d’eau. Cette étude décrit à travers un cas particulier, celui de Ouargla, l’une des plus importantes oasis du Sahara algéNC, ce phénomène d’excédents hydriques en mettant en évidence ses conséquences, en particulier sur la salinisation des sols de l’oasis. Les résultats des analyses physico-chimiques effectuées ont montré que les conductivités électriques des différents sols de la cuvette de Ouargla sont excessivement élevées, pouvant atteindre 5 000 mS•m‑1 dans les horizons de surface en saison estivale. Cette sur-salinisation est principalement influencée, non seulement par des contextes géologique et climatique défavorables, mais aussi par une très forte salinité de la nappe superficielle dont la conductivité électrique dépasse 7 000 mS•m‑1.

Partager la fiche ressource

Centre de ressources sur la lutte contre la désertification

Type de publication
Article scientifique

Auteur

Tahar Idder-Abdelhak Idder-Abdourahamane Tankari Dan Badjo-Amina Benzida-Soumia Merabet-Hamza Negais-Aïcha Serraye

Éditeur

Année de publication

NC

Pays

Algérie

ISBN

1718-8598

Langue(s)

Français

Lien externe

Plus de lecture

Fiches ressources similaires​

Aucune fiche ressource similaire n'a été trouvée.