Logo CARI

CARI >

AVACLIM : Retour sur les activités en Ethiopie

AVACLIM : Retour sur les activités en Ethiopie

Les partenaires   

ISD est une ONG qui propose des formations, des outils et un soutien aux petits exploitants agricoles, y compris les jeunes, afin qu’ils adoptent des sources de revenus durables basées sur les principes de l’agroécologie pour la gestion durable des ressources naturelles. Elle s’attache également à défendre l’agroécologie en Éthiopie afin de maintenir l’adoption et l’extension de cette approche dans tout le pays. 

L’organisation PELUM Ethiopie a également contribué aux activités d’évaluation des initiatives agroécologiques 

Caractérisation d’initiatives agroécologiques en Ethiopie 

Lors de la première année du projet, un travail d’identification et de caractérisation d’initiatives agroécologiques a abouti à la production d’un total de 5 fiches initiatives. Ces fiches présentent l’historique, le contexte et la trajectoire de développement des initiatives, ainsi que les principaux enseignements au regard des dix éléments de l’agroécologie de la FAO. Les fiches des initiatives Ethiopiennes ont été traduites en Amhariques et Oromiffa (langues locales), afin de favoriser leur appropriation par les populations et professionnels locaux. 

Evaluations d’initiatives agroécologiques 

Les partenaires Ethiopien ont dû faire face à des problèmes sécuritaires dans plusieurs région du pays, engendrés par une crise politique. Cela a fortement impacté l’organisation des activités du projet, puisque certaines initiatives caractérisées et évaluées se trouvaient en zone à risque, empêchant de facto l’équipe d’ISD de se rendre sur place. 

L’évaluation de deux initiatives a malgré tout pu être réalisée, bien que certaines données n’aient pu être collectées pour l’une d’elles. Les deux initiatives évaluées sont les suivantes : 

  • Vermicompostage à Maruf : Cette initiative est née en 2013 lorsque le vermicompostage fut initié dans le village de Maruf (Zone Ouest Shewa, Région Oromia), avec le soutien du bureau de l’agriculture et d’instituts de recherches nationaux, afin de pallier les problèmes de fertilité de la région. En plus de la fourniture d’intrants et de matériel (vers de terre, chaux etc.), les agriculteurs du village bénéficièrent de formation en techniques agroécologiques, afin de pérenniser leurs pratiques et de réduire leur dépendance aux intrants externes. Le lombricompostage a depuis été diffusé dans différents villages du district. L’initiative a pris une telle ampleur qu’un centre régional de lombricompostage a été créé dans la ville de Guder en 2019 pour fournir aux agriculteurs des intrants et un soutien technique. La ville de Guder et ses environs sont désormais connus pour leur excellence dans la production et la promotion du lombricompostage et de la lombriculture, ainsi que pour le transfert de cette pratique à d’autres régions. Aujourd’hui, plus de 200 agriculteurs de 12 villages du district de Toke Kutaye ont adopté la pratique du lombricompostage. 
  • Ferme intégrée et Durable d’Arbe : Dans cette initiatives, située au Sud de l’Ethiopie, dans la région d’Awassa, Arbe a commencé à mettre en œuvre des pratiques intégrées, après avoir bénéficié du renforcement des capacités et de la fourniture d’équipements, ce qui l’a aidée à diversifier son activité et à introduire des innovations techniques. Arbe pratique désormais un système mixte de culture et d’élevage et, contrairement à ses voisins, pratique diverses rotations et combinaisons de cultures. Outre les haricots, les cultures intercalaires comprennent le chou, la pomme de terre, le poivre, le taro et la patate douce. Son exploitation comprend une grande variété de cultures vivrières (12 variétés d’ensète, 5 haricots, 3 bananes, 2 choux frisés, etc.) et de cultures non vivrières, y compris de l’arboriculture.  

Retrouvez la synthèse des évaluations

Des actions de plaidoyer en faveur de l’agroécologie 

ISD a mené différentes actions de plaidoyer en valorisant à la fois les enseignements et résultats du projets AVACLIM, et ceux issus d’autres projets menés jusqu’ici. On notera notamment les évènements phares de fin de projet suivants :

  • L’organisation de l’atelier de plaidoyer avec pour thème : « Perspectives de l’expérience de promotion de l’agriculture biologique et de la résilience climatique des petits exploitants agricoles en Éthiopie », et réunissant 70 personnes. 
  • La participation d’ISD au Green Action Forum, où fut présenté le papier de position d’ISD-AVACLIM, en faveur de l’agroécologie 
  • L’organisation d’un atelier national de préparation au sommet Désertif’Actions, visant à élaborer des messages de plaidoyer en faveur de l’agroécologie, en amont du sommet international ; 

Retrouvez ici :

Partager l'article

Plus de lecture

Articles similaires

11 juillet 2024

France Volontaires recherche une équipe de consultants pour la réalisation de l'Etude portant sur « La contribution du...

28 juin 2024

Le CARI a accueilli depuis mi-avril Caroline Hottelart, étudiante à l’ISTOM d’Angers, réalisant son stage de fin d’étude....