Logo CARI

CARI >

Le projet Kilimo Endelevu Arusha

Activités du projet Kilimo Endelevu Arusha en Tanzanie

Le projet Kilimo Endelevu Arusha

Le projet Kilimo Endelevu Arusha (Agriculture Durable à Arusha) est conduit depuis début 2022 dans le nord de la Tanzanie par les ONG CARI, Iles de Paix, RECODA et l’organisation paysanne MVIWAARUSHA.

Dans dix villages du district d’Arusha rural, les partenaires ont commencé a former les agriculteurs et agricultrices sur des techniques de production agroécologiques. Près de 200 paysans dont une majorité de femmes ont bénéficié de formation sur l’agriculture de conservation, l’arboriculture fruitière, le maraîchage.

Dans chacun des villages, ces producteurs et productrices se sont rassemblés au sein de groupes, qui constituent les espaces d’apprentissages que le projet accompagnera durant 3 ans. En effet, les paysans qui assistent aux formations techniques rediffusent leurs apprentissage au sein des groupes. Pour cela, les groupes se réunissent chaque semaine autour de champs de démonstration, et le projet les a doté en semences (maïs, haricots) arbres fruitiers (bananiers, avocatiers, manguiers) que les membres des groupes se répartissent entre eux.

Depuis un an, les missions régulières de l’équipe du projet auprès des groupes de paysans ont permis à ces derniers de bien se familiariser avec le projet et de choisir collectivement les pratiques sur lesquelles ils souhaitent être formés. Au-delà des techniques culturales, le projet accompagne les groupes qui le souhaitent sur le développement d’activités d’élevage (volaille et porc). Ainsi des poulaillers collectifs ont été mis en place dans chacun des villages, et des bâtiments pour accueillir des porcs sont en cours de construction. Les équipes du projet poursuivront la formation des agriculteurs et agricultrices sur l’intégration agriculture-élevage, afin notamment d’améliorer la fertilité des sols cultivés. Ces activités visent à accompagner la transitions agroécologiques des exploitations agricoles familiales d’Arusha, en travaillant sur des systèmes de production moins gourmands en intrants et pesticides, mieux adaptés aux changements climatiques et plus diversifiés. In fine, les partenaires souhaitent améliorer la sécurité alimentaire des paysans, mais aussi les positionner au cœur de systèmes alimentaires durables dans la région.

Partager l'article

Restez informés et découvrez toutes nos actualités

Voir la(es) fiche(s) ressource(s) liée(s)

Aucune fiche ressource liée

Plus de lecture

Articles similaires

19 février 2024

En février 2024, le CARI a animé une formation pour de futurs utilisateurs de module de Form’action au...

16 février 2024

Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification lance un appel à candidature pour identifier des...