Logo CARI

CARI >

Une volontaire en Solidarité Internationale pour la Grande Muraille Verte

photo d'un paysage au sahel

Une volontaire en Solidarité Internationale pour la Grande Muraille Verte

Née en 2007, l’Initiative de la Grande Muraille Verte (IGMV) s’inscrit dans une volonté d’apporter à travers une approche holistique, inclusive et multisectorielle, des solutions concrètes et durables face aux enjeux environnementaux et de développement humain dans les zones sèches d’Afrique. Elle démontre un engagement politique affirmé des pays sahéliens pour lutter contre la dégradation des terres et la sécheresse, l’insécurité alimentaire et la pauvreté.

Le CARI et ses partenaires sahéliens au Burkina Faso, Mali et Niger, mènent depuis 2012 des actions de plaidoyer pour assurer la participation et l’implication effective des organisations de la société civile (OSC) dans la cadre de la GMV, notamment à travers le Réseau Sahel Désertification (ReSaD).

Marie-Ange, notre volontaire PASS-LCD

Dans le cadre du projet PASS-LCD et en lien avec le programme « Volontaires pour la Grande Muraille Verte » de France Volontaire, le CARI a recruté pour 1 an une volontaire en solidarité internationale. Marie-Ange Sawadogo étudiante en 2ème année de master Études du Développement parcours développement agricole et politiques économiques à Parsi 1 Panthéon-Sorbonne, est actuellement basée à Dakar au Sénégal auprès de l’équipe d’ENDA Pronat, partenaire du projet.

logo du PASS-LCD

Marie-Ange est en appui à la coordination du PASS-LCD notamment sur le volet de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour accompagner les partenaires sahéliens du Réseau Sahel Désertification et ENDA Pronat dans le processus de renforcement et de valorisation de la place des organisations de la société civile dans la mise en œuvre et l’atteinte des objectifs de la GMV.

Les principales missions de notre volontaire permettront d’assurer une caractérisation des organisations de la société civile contribuant à la mise en œuvre de l’Initiative ; de sensibiliser les OSC sahéliennes à l’intérêt de contribuer aux mécanismes de suivi des actions de la GMV ; de concourir au renforcement de capacités des OSC sahéliennes locales en appuyant la réalisation de formations sur le montage de projets et l’accès aux financements en lien avec la gestion durable des terres ; et enfin, de participer à la veille informationnelle sur les avancées de l’Initiative et à la diffusion des informations auprès des partenaires.

Partager l'article

Restez informés et découvrez toutes nos actualités

Voir la(es) fiche(s) ressource(s) liée(s)

Aucune fiche ressource liée

Plus de lecture

Articles similaires

28 mai 2024

Les 23, 24 et 25 avril derniers, s’est tenue à Dakar la 4ème édition de la Conférence Intensification...

24 avril 2024

La commission Agriculture et alimentation (C2A) de Coordination SUD a publié ses deux dernières « Notes de Sud »...