Logo CARI

CARI >

AVACLIM : Retour sur les activités au Burkina Faso

AVACLIM : Retour sur les activités au Burkina Faso

Les partenaires 

ARFA travaille dans l’Est, le Nord et le Centre-Est du pays pour promouvoir le développement durable par l’adoption d’une approche agroécologique et la préservation de l’environnement. Cette ONG met en œuvre des interventions de recherche-action et d’expérimentation, de sensibilisation, de formation et de plaidoyer sur les innovations agroécologiques. Ses domaines d’expertise incluent l’agroforesterie, la gestion de l’eau, le petit élevage et l’éducation à l’environnement, entre autres. 

Une convention de partenariat fut également établie avec L’Institut de Recherche en Sciences Appliquées et Technologies (IRSAT) pour la conduite des activités d’évaluation d’initiatives agroécologiques. 

Caractérisation d’initiatives agroécologiques Au Burkina Faso 

Lors de la première année du projet, un travail d’identification et de caractérisation d’initiatives agroécologiques a abouti à la production d’un total de 5 fiches initiatives. Ces fiches présentent l’historique, le contexte et la trajectoire de développement des initiatives, ainsi que les principaux enseignements au regard des dix éléments de l’agroécologie de la FAO. 

Evaluation d’initiatives agroécologiques 

Les partenaires du projet ont mené l’évaluation de deux initiatives agroécologiques : 

  • Le maraichage écologique dans le Sahel Burkinabè : entamée en 2004 avec le soutien de l’Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie (ARFA) cette initiative vise à développer des sites maraîchers afin d’assurer la sécurité alimentaire, de lutter contre la pauvreté et de préserver les ressources naturelles. Les activités mises en place sont les suivantes : (1) la production et utilisation d’intrants organiques ; (2) la mise en place de paysans relais locaux et paysans formateurs pour l’encadrement de proximité et la formation par les pairs ; (3) la recherche-action pour la co-construction des connaissances (chercheurs, agents de développement, paysans); (4) l’organisation d’échanges entre paysans (approche « champs écoles », approche « Conseil à l’Exploitation Familiale », voyages d’échange) pour le renforcement des capacités et le déclenchement du changement et (5) l’appui à la commercialisation des produits maraîchers écologiques. 
  • Le Bio SPG (système participatif de garantie) du CNABio : Cette initiative fait suite à la création du Conseil National de l’Agriculture Biologique (CNABio) puis à la mise en place de la norme burkinabé de l’agriculture biologique et du système participatif de garantie (SPG), un système de certification biologique alternatif à la certification par tierce partie, peu coûteux, et adapté au contexte local.  L’initiative « Bio SPG », mise en œuvre depuis 2013 à l’échelle du territoire national à pour objectif de : (1) réduire le cout de la certification ; (2) fournir des denrées de bonne qualité aux consommateurs nationaux ; (3) développer le marché national des produits BioSPG ; (4) améliorer les conditions de vie des petits producteurs agroécologiques ; (5) encourager l’adoption de l’agroécologie (pratiques agricoles). 

Retrouvez la synthèse des évaluations

Contribution à la dynamique locale de promotion de l’agroécologie 

Les partenaires du projet se sont appuyés sur les cadres de concertations des acteurs de l’agroécologie déjà existant au Burkina Faso pour contribuer à la promotion de l’agroécologie aux niveaux locaux et nationaux. La préexistence de ce type de réseau d’acteurs (société civile, entrepreneurs, coopératives etc.) a permis d’amplifier la diffusion des enseignements, et autres messages de plaidoyer du projet, tout en contribuant au renforcement de la dynamique locale. 

Retrouvez l’article sur l’Atelier National du Burkina Faso

Développement de guides techniques pour les formateurs en agroécologie 

Dans une optique de capitalisation et de diffusion des connaissances développées par la communauté de pratiques agroécologique Burkinabè des guides techniques d’animations en lien avec la promotion de l’agroécologie ont été développés, à destination des formateurs et autres praticiens de l’agroécologie. Ils ont pour but d’accompagner les communautés de pratiques dans une meilleure compréhension de l’agroécologie. 

Retrouvez les 3 guides : 

Partager l'article

Plus de lecture

Articles similaires

11 juillet 2024

France Volontaires recherche une équipe de consultants pour la réalisation de l'Etude portant sur « La contribution du...

28 juin 2024

Le CARI a accueilli depuis mi-avril Caroline Hottelart, étudiante à l’ISTOM d’Angers, réalisant son stage de fin d’étude....